1 Eglise (toujours existante) – 2 Cloître (vestiges) – 3 Emplacement supposé de la fontaine couverte – 4 Narthex (vestiges)- 5 Chapelle ou sacristie (vestiges)- 6 Bâtiment qui comprenait la salle capitulaire, le parloir, un corridor et, au premier, le dortoir des moines (reconstitution)- 7 Bâtiment de l’hôpital (fondations du château)- 8 Forges (existe encore en partie)- 9 Moulin (existait il y a encore quelques dizaines d’années)- 10 Bâtiment des convers – 11 Chauffoir, réfectoire, cuisine (reconstitution)- 12 Mur d’enceinte (reconstitution)- 13 Remise (existe encore en partie)

Bonmont de sa création à aujourd'hui

Vers 1120

Les frères Gaucher et Etienne, seigneurs de Divonne, font appel aux moines de Balerne (franche comté) pour construire une maison de prière à Bonus Mons qui deviendra par la suite Bonmont.

En 1131

Bonmont est rattaché à l’ordre de Cîteaux, qui sous l’impulsion de Saint Bernard, connait un formidable développement. Sur ses instructions, on commence à construire une véritable église aux moines, qui jusqu’ici, semblaient avoir vécu en ermitages groupés autour d’une simple chapelle.

XIIème siècle

Fin des travaux, il semblerait qu’elle soit consacrée en présence de Saint Bernard et Pape Eugène III qui séjournent à Lausanne en 1147. Bonmont est la première fondation des moines blancs de Cîteaux en Bourgogne transjurane et la seconde sur l’actuel territoire Suisse. Les moines de Bonmont auront considérablement contribué à la réorganisation de l’économie agricole du pays à l’orée du Moyen-Age.
Elle reste de nos jours, un modèle de l’architecture cistercienne.

Le cloitre sert au XIIIème siècle de sépulture à de nombreux nobles. Le monastère, l’un des plus riches du pays va alors connaitre des soucis.

En 1536

L’abbaye est sécularisée et devient propriété agricole aux mains de LL.EE de Berne. L’Eglise est transformée en grange, le chœur et narthex sont détruits ainsi que la voute de transept sud. Les troupes bernoises occupent le pays de Vaud. Elles détruisent le cloitre, et transforment l’église en grange, fromagerie et logements. Plus tard, ce qui reste du monastère est transformé en « hôpital », un asile pour 12 pauvres. Mais au début du XVIIIème siècle, ce gouvernorat est élevé au rang de bailliage.

La Via de l’Etraz ou Route romaine ou encore Route de Napoléon, passait à quelques centaines de mètres au-dessous de Bonmont.

Vers 1748

Les représentants de leurs excellences de Berne bâtissent alors un Château sur les fondations de l’ancien hôpital.

Dès 1798

Bonmont entre dans le domaine privé avant d’être racheté, 180 ans plus tard, par le fondateur du Club.

En 1802

Privatisation de l’église et du domaine de Bonmont.

En 1942

Classement de l’église de Bonmont comme monument historique.

Plusieurs familles vont se succéder jusqu’en 1978.

En 1978

Rachat du Domaine par M. Lavanchy.
Il va opérer de gros travaux. Création de 7 chambres aux styles classiques. Ainsi les invités ou membres peuvent être logés.
Le domaine propose déjà des installations d’entrainements, une piscine, un centre équestre et un club de tennis.

En 1980

Création du parcours de Golf par Don Harradine, 9 puis 18 trous seront successivement construits.

En 1982

Cession de l’église de Bonmont à l’état de Vaud par la SI Château de Bonmont, début des travaux de restauration.

En 1995

Inauguration de l’église restaurée et accès au public

En 2002

Rénovation du parcours de Golf par le fils de M. Harradine (Peter). Longueur de 6 080m pour un par 71.

Le 4 janvier 2012

Décès de M. Lavanchy

2015-2016

Rénovation des pièces communes et des chambres. 11 chambres supplémentaires sont créées. Ouverture de l’hôtel en 2016 avec 18 chambres et suites.

Bonmont aujourd'hui...un lieu enchanteur dans une atmosphère de volupté exquise...

Le château de Bonmont offre le raffinement d’un hôtel historique et l’esprit d’une maison de famille. Avec une vue majestueuse sur les cimes enneigées du Mont Blanc ou le golf, toutes les chambres aux couleurs satinées offrent une élégance discrète dans une ambiance claire, fraîche et lumineuse. Dans un pur style classique au mobilier raffiné, elles ont toutefois préservé leur authenticité d’antan, un superbe poêle en faïence orne plusieurs des chambres du Château.

L’hôtel vous offre 18 chambres et suites réparties dans 3 bâtisses.

La situation est idéale pour profiter des services du domaine, vous pourrez ainsi organiser vos séminaires, banquets et mariages en toute intimité.
L’Abbaye est maintenant désacralisée et toutes sortes d’évènements dont des cérémonies peuvent y être célébrées.